lundi 5 novembre 2018

Le moment du bol!

Tiéboudien ce midi
Le moment du bol est toujours un grand moment pour les stagiaires, les visiteurs ou le personnel. 














Et riz sauce herbes

On ne sait jamais vraiment quand il arrive... Cela dépend du jour, de l'heure de la prière, du nombre de patients qui sont encore présents, de la circulation, des fêtes. Bref... Il arrive entre 13 h et 15h30...

Il est suivi d'un ou de deux atayas qui eux aussi arrivent avec plus ou moins de rapidité selon qu'il faut aller à la boutique acheter le thé, le sucre, le gaz....








Juliette et Marie qui migrent d'un plat à l'autre...


Tandis qu'Enora finit tranquillement les restes
Moments d'échanges, de discussions, de franche rigolade, en français ou en pulaar (et on est vite frustré quand on ne comprend pas).















Aujourd'hui, ce sont Natacha et Stéphane qui ont offert les bols et toute l'équipe a bien pensé à eux qui sont repartis cette nuit! Un grand merci pour ce moment de partage en votre nom... et... revenez vite! Un grand merci aussi pour les beaux pupitres de la salle de réunion!



mercredi 24 octobre 2018

Remise en état des pupitres!

Tentative de décapage de l'ancien
Quand les ami-e-s donnent de leur temps (sur leurs vacances), de l'argent et de l'énergie pour "donner un coup de main" précieux à l'Hôpital de Keur Massar en recyclant, réhabilitant, remettant en état d'intelligents pupitres sur lesquels de grands élèves ont préparé leur bac, ici, à Dakar, ça fait chaud au coeur!

Et comme rien n'est vraiment simple - nulle part au monde - il faut faire des choix (décaper ou changer le plateau?), puis les assumer...








Se garer entre chevaux et véhicules

Le choix fut vite fait: décision de changer les plateaux

1. c'est-à-dire aller en ville de Keur Massar, s'arrêter en double-file entre chevaux et camions/bus/engins de gros travaux (pauvres piétons...), choisir l'épaisseur (Natacha a géré comme un chef!), faire couper le morceau aux dimensions requises (et là, elle a commencé à craindre la réaction de Stéphane...) 
Le choix après avoir enjambé les planches...














2. En constatant la découpe de certains plateaux, pendant que Natacha peint bravement en entendant d'étranges bruits dans la nuit qui s'étend, Stéphane décide de demander l'aide de Franck pour que nos plateaux de pupitre aient un air moins malheureux...


Franck et Stéphane....

...en train de "mettre aux normes"


Natacha, Stephane ... Même Diouf donne un coup de main...
3. Cette fois, l'atelier est lancé et les actes s'enchainent, malgré la chaleur, les moustiques, le besoin de boire, etc. Ca décape, ça ponse, ça peint, ça corrige les imperfections et l'affaire, ma foi, prend une jolie tournure...

Natacha a la peinture "méditative"!
Une vraie salle de cours est maintenant disponible!

Les trois états des pupitres ... Avant, pendant, après...


Un grand merci à Natacha, Stéphane, Franck!

samedi 29 septembre 2018

29 septembre: début d'une nouvelle année pour HTKM et L'Arbre à Partage!


Elles sont arrivées cette nuit par Tunis. Elles ? Ce sont les trois premières stagiaires de cette nouvelle année pour l'Hôpital et pour l'Arbre à Partage...  

Enora, Juliette et Marie vont passer deux mois entre le Jardin botanique, le labo, les tradipraticiens et l'étude des plantes.

Aujourd'hui, samedi, première cueillette, premier mafé, premier athaya. Tout est découvertes, questionnements, adaptation pour ces jeunes étudiantes françaises.

L'équipe de Keur Massar est ravie et détendue et rivalise de plaisanteries durant le repas...






lundi 23 juillet 2018

Les petites nouvelles d'HTKM

Un grand silence depuis quelques semaines sur le blog, sur la page Facebook... C'est que l'activité s'est un peu ralentie avec la fin du Ramadan, le début des grosses chaleurs, la pause estivo-hivernage pour le gîte, les examens pour les élèves de l'Ecole Yvette Parès...


Pourtant, l'Hôpital a continué son travail, a reçu une équipe de journalistes du Cameroun, a poursuivi sa rénovation...On y attend la pluie pour que le jardin botanique puisse retrouver des couleurs!

1. Teo, un jeune lycéen de Dakar, a demandé à faire un stage durant ses vacances d'été pour apprendre les plantes sénégalaises. Très apprécié de toutes et de tous, il parle non seulement le wolof, mais s'est mis à apprendre le pulaar avec l'équipe! Fin juillet, il ira en Suisse travailler en alpage et apprendre la botanique suisse... avant de revenir à Dakar passer son bac! Un vrai citoyen du monde...






2. Rénovation, c'est à dire, colmatage des fissures avant l'hivernage, du bureau et de la salle de conférence (qui s'appellera désormais Salle "Demba Diallo" pour honorer la mémoire de Demba qui a longtemps oeuvré aux côtés d'Yvette Parès. Les fenêtres ont désormais de vraies vitres (contre la poussière). Un coup de peinture est donnée. La salle Demba Diallo accueillera les stagiaires et les petits groupes qui passeront quelques jours à HTKM l'année scolaire prochaine.De même, le couloir d'entrée s'est refait une beauté...


 

Dans un prochain post, il sera question de la préparation de l'année prochaine (septembre 2018 à mai 2019), année qui se met en place au niveau de la réception des stagiaires, des bénévoles, des projets très enthousiasmants!

Les flamboyants commencent à flamboyer de leurs éclats rouges! A l'heure où ce post est écrit, la pluie n'a fait qu'une fois son apparition...

lundi 28 mai 2018

Un second lieu de séchage à HTKM


Un nouvel espace de séchage a été aménagé juste en face du laboratoire dans un local qui a été vidé, repeint, revisité avec des matériaux de récupération. Du tissu de moustiquaire tout neuf et le tour est joué! 

Pendant le temps de l'hivernage où les plantes ne peuvent sécher dehors, il sera bien utile, ce local, à portée de mains et de pas... du lieu de transformation!



samedi 26 mai 2018

Les visiteurs du samedi à Keur Massar

 Ce samedi, plusieurs visiteurs se sont croisés parfois au laboratoire ou au jardin botanique:

  • les représentants de la Fondation Heinrich Böll et des membres du parti des Verts au Bundestag

  • quatre professeurs du Lycée Jean Mermoz qui préparent avec nous pour l'année prochaine des visites et activités pour les classes primaires et secondaires



vendredi 25 mai 2018

Une nouvelle salle des maîtres pour l'Ecole Yvette Parès

Faire une photo de l'ensemble des élèves - quand l'effectif dépasse les 250 élèves - n'est pas chose aisée... Surtout en plein soleil de midi! C'est un peu brouillon, mais plein de joie, ces photos juste prises après "la photo sérieuse et tranquille"!







Les maîtres et les maîtresses sont beaucoup plus sérieux. C'est normal, ce sont de maîtres...












La salle des maîtres  est devenue une belle salle de réunion, dotée d'une bibliothèque qui est en train d'être classée entre matériel pour l'enseignement, matériel pédagogique et livres de lecture pour les élèves qui pourront bientôt venir lire en demi-groupe dans un coin de cette salle. 

Les professeurs peuvent maintenant venir y travailler pendant les pauses. Il y a une belle grande table et de nombreux fauteuils.

Et puis, il y a le coin "Bureau du directeur" où Cheikh reçoit les parents d'élèves.



Il nous reste encore des améliorations à apporter avant la rentrée prochaine:
  • enlever les grosses pierres qui parfois remontent à travers le sable devant le bâtiment du préscolaire (et qui peuvent faire chuter les enfants ou les passants puisque le chemin a un droit de passage).
  • nettoyer et repeindre les pupitres récupérés de l'Ecole des Maristes qui nous a fait ce grand cadeau
  • faire le carrelage de trois salles du préscolaire et refaire la peinture de ces trois salles de classes
  • continuer l'enrichissement de la bibliothèque
  • améliorer le soin à l'environnement par un ramassage systématique et un tri des déchets (gros souci au Sénégal...)
Mais chaque chose en son temps...