dimanche 5 janvier 2020

Meilleurs voeux pour 2020

Chère lectrice, cher lecteur de la page FB ou du blog, amies et amis de Keur Massar, soyez remercié-e-s pour votre soutien, vos attentions, vos conseils pour que ce lieu devienne de plus en plus une référence non seulement pour la médecine traditionnelle africaine (à la suite du grand travail du Professeur Parès), mais aussi pour la qualité de l'enseignement de son école et le soin à apporter à son Jardin botanique.




L’image contient peut-être : une personne ou plusNous avons pu relever les défis en 2019
- du mur d'enceinte
- des salles de classe à refaire avant la rentrée d'octobre
- du forage et du quadrillage pour l'arrosage et le réaménagement du jardin
- de la création d'une grande salle de réunion
- de l'installation électrique dans toutes les classes et la salle de réunion (la Sénélec doit finaliser les branchements)















2020 ne sera pas en reste, car nous aimerions
- refaire ou réaménager des toilettes d'une part pour les patients âgé-e-s près du labo et d'autre part pour les jeunes filles et les plus petits près de l'école
- réaménager les deux salles de consultations et en ouvrir une troisième
- imaginer une meilleure signalisation pour l'Hôpital du mur qui donne sur la rue...








L'équipe de Keur Massar vous remercie et vous souhaite à toutes et à tous une excellente nouvelle année!

jeudi 26 décembre 2019

Un forage performant pour le Jardin Botanique!

Trouver l'endroit juste...
Un beau cadeau de Noël pour le jardin botanique de l'Hôpital: un forage de 11m qui va alimenter - en le quadrillant par des tuyaux - l'ensemble du terrain. 

Une sacrée installation...










Des vrais spécialistes...






Travail fini!


Ibou le maçon encadre tout cela...

Merci aux ami-e-s de Haute Loire pour les coudes et le plan de quadrillage: Philippe, Laurence, Françoise, Pierre et bien sûr Colette! Tout se met en place et c'est une grande joie de voir que l'eau est accessible 24h/24 avec une pompe efficace!
Avec l'aide de Ibou

Ali Bâ commence le quadrillage



Merci aussi aux ami-e-s suisses qui ont financé le forage!
Les plantes aussi ont droit au cadeau le plus précieux: l'eau....





jeudi 19 décembre 2019

Naissance d'un espace formation et partage

Naissance d'une grande salle ou comment un grand débarras (appelé ici "un magasin") se transforme en salle multi fonctionnelle en moins d'un mois! 
Merci aux artisans sénégalais pour leur efficacité et leur talent: maçon, peintre, carreleur, "menuisier fer" et collaborateurs de Keur Massar qui ont su trouver une nouvelle destination aux objets et dépôts d'un autre temps...









L'électricité devrait être installée dans les trois bâtiments de l'école durant les vacances de Noël en l'absence des élèves... Et puis, achat de chaises de tables, bibliothèque, etc...
Dès janvier, il devrait être possible de faire - dans la nouvelle salle - des formations, des réunions, des projections... 
Bref, ce nouvel espace - qui n'a pas encore de nom - devrait être bien utilisé! Comme par exemple: recevoir les professeurs du préscolaire ou du primaire d'autres écoles (ici entassé-e-s dans une classe du jardin d'enfants le 6 décembre). On se réjouit!


samedi 10 août 2019

L'Extrait ABO



Goyave
Pain de singe

Nioul

Aujourdhui, présentons l'EXTRAIT ABO!

Il est composé des fruits du baobab, de ceux de la prune noire (nioul/Vitex doniana) et de ceux de la goyave.





Il est indiqué en appoint dans le traitement de l'anémie et de la diarrhée ainsi que dans le soulagement du foie. De plus, il est conseillé comme antitussif et déparasitant, donc de très bon aloi dans les maladies pédiatriques du fait de sa concentration en vitamines A, B et C et en magnésium notamment.
Les fruits du baobab, appelés également pain de singe, connaissent un regain de célébrité. On les présente comme super-aliment... Ils sont certes présents dans notre alimentation courante en tant que base du fameux ngalakh, repas de Pâques, du lakhou neuteuri, mais aussi en jus frais vendu un peu partout.


Sur le plan thérapeutique, c'est d'abord la forme curieuse de la graine qui interpelle en premier (rein ou foetus ?). Riches en viatmines B et C, les fruits de baobab sont indiqués dans le traitement des dermatoses, la diarrhée et les allergies.

Nous réprouvons toutefois la mode qui consiste à mélanger le jus des fruits de baobab avec du lait....
Les fruits du Vitex doniana sont riches en vitamines A, B et C. Très hautement périssables, ils sont réputés contre la fatigue, la diarrhée, les coliques et les parasitoses intestinales. Ils sont également sédatifs. Riche en vitamines A, B et C, la goyave est un stimulant, un diurétique et un antiallergique. Elle est aussi indiquée dans les cas de diarrhée et de parasitoses intestinales.

samedi 15 juin 2019

Faire un stage à HTKM. Témoignage...

Lavage de la cueillette avec Yero

" Mon séjour à l’Hôpital Traditionnel de Keur Massar fut une extraordinaire aventure, riche en rencontres, en apprentissages et en surprises. 

Un énorme merci à la grande famille de Keur Massar pour leur merveilleux accueil, pour tous ces moments de partage, de bonne humeur en toute circonstance, de joie et de rires que je n’oublierais pas. 

Mille merci aussi à Geneviève de nous avoir fait découvrir une partie du Sénégal et ses traditions. 

C’est avec émotion et un tas de souvenirs que je quitte ce bel endroit, qui doit absolument être préservé pour tout ce qu'il apporte à chacun. "

                                           Solenne


Séchage et pilage avec Yero et Diouf









Découvertes...

du thiof...


...du Sin Saloum et de Mar Lodj


Faire un stage à l'Hôpital traditionnel est une expérience passionnante à bien des égards: découverte d'une autre approche médicale; découverte des vertus thérapeutiques des plantes médicinales africaines; découverte de la fabrication des produits (de la cueillette au produit fini); participation aux soins si le ou la stagiaire le désire; partage de son expérience personnelle sur le plan thérapeutique....

Et puis, il y a le temps de faire des échappées belles pour découvrir le Sénégal: le Lac Rose, Gorée, la Petite Côte, Saint-Louis du Sénégal, le Sin Saloum, la Casamance... La Teranga n'est pas un vain mot d'accroche touristique. Que ce soit au sein de l'Hôpital ou lors des courts séjours dans le pays, chaque stagiaire a pu la vivre!

Et si vous veniez, vous aussi, passer quelques temps parmi nous?

Voici le programme-type d'un stage qui s'adapte aux objectifs et au temps de présence du ou de la stagiaire: 

1.    VISITE DES LIEUX
·     laboratoire
·     jardin botanique
·     école
·     accueil
·     cases des tradipraticiens

2.    IMPREGNATION

Objet :  le stagiaire participe aux différentes étapes du travail 

Résultat attendu : le stagiaire se familiarise avec les procédés
·     récolte 
·     débitage
·     pilage
·     séchage
·     conditionnement

3.    THEORIE

Objet :   partage avec l’équipe de sa compréhension des différents concepts par rapport à la maladie, la santé, la plante / Consultation de bibliothèque/Recherches personnelles

 Résultat attendu : le stagiaire se forge sa propre opinion et identifie ses besoins. 

4.    PRATIQUE

     Objet le stagiaire apprivoise quelques plantes pour en cerner les potentialités

     Résultat attendu :le stagiaire est apteà faire ses propres préparations 

-      reconnaissance des identités remarquables de la pharmacopée                                          sénégalaise
-      constitution herbier
-      focus sur une plante choisie
-      Préparation de certains médicaments
-      extraits frais
-      lotion antiseptique
-      huiles 
-      pommades
-      savon
-      extraits alcoolisés

EQUIPEMENTS REQUIS :   1 sécateur – 1 paire de chaussures fermées - carnet de notes, de dessin, etc.



dimanche 2 juin 2019

L'EXTRAIT DAK : Dakhar, Mango, Oul..

La constipation est l'un des soucis majeurs de notre époque. Elle met particulièrement mal à l'aise ! Ses causes font débat. Cause ou conséquence, maladie héréditaire ou psychosomatique? le fait est qu'on la relie, allègrement, aux hémorroïdes, à la mauvaise digestion et à des infections intestinales. On pense aussi au foie : la qualité ou quantité de la bile pose problème.

Elle donne lieu aussi à des nausées ou vomissements et incite à s'abstenir de manger... 

Il est impudique d'en parler, certes, mais on continue de la banaliser si bien bien que l'on s'essaye à tout jusqu'à l'extrême. Et le silence s'accroit quand des considérations culturelles qui réprouvent de durer dans les toilettes s'ajoutent au déséquilibre de l'alimentation : abus de pâtes et ne pas boire assez...

Toujours est-il qu'il est malvenu de jouer avec le ventre... depuis que de récentes découvertes font du ventre le siège des émotions et qualifient les intestins de deuxième cerveau.

La nature nous offre des solutions de première intention à base de fruits du cru. En premier lieu,  nous avons le tamarin ou dakhar, le fruit du tamarinier : Tamarindus indica.



Le dakhar est un fruit abondant que l'on retrouve en permanence sur le marché. 

Le jus de tamarin est produit et proposé par les marchand-e-s comme boisson rafraîchissante au détour des rues. Ses propriétés thérapeutiques sont nombreuses. Fortifiant, laxatif et antibactérien, on l'emploie aussi contre le ténia, les amibes, les vomissements et contre le stress.   



En deuxième lieu, nous avons la mangue, le fruit du manguier : Mangifera indica
La mangue est un fruit saisonnier mais dont la disponibilité est améliorée avec son séchage. La mangue est un immunostimulant et hypotenseur. Elle est employée contre les hémorragies internes.



Enfin, nous avons le oul, fruit du néré : Parkia biglobosa. 

Il est disponible à longueur d'année en farine. 

On l'emploie contre la constipation, les gingivites, le paludisme, la fièvre et le manque d'appétit.   



A l'Hôpital Traditionnel de Keur Massar, contre les infections intestinales en général, en prévention comme en cure, nous proposons l'EXTRAIT DAK, par ailleurs un bon fortifiant. 

C'est un coktail des fruits du tamarin, de mangue et du oul. Il est indiqué en appoint au traitement de la constipation, des hémorroides, des parasitoses. 

samedi 18 mai 2019

L'EXTRAIT SDM : sidem, new, guerte toubab


Résultat de recherche d'images pour "jujube"
Fruits du jujubier
Les inconforts digestifs sont de plus en plus fréquents et sont la conséquence d'une alimentation déséquilibrée ou de l'abus de médicaments. Ils résultent aussi parfois des traitements médicaux lourds ou pris sur une longue période.. 

Alors, les reflux acides irritent l'oesophage avec des brûlures d'estomac qui favorisent des coliques répétées. La bouche devient pâteuse et l'appétit manque. Cet état entraîne très souvent une faiblesse généralisée et un amaigrissement notable.


Le guerte toubab
Dans de pareils cas, la nature nous offre un bon recours : les fruits du jujubier ou jujubes, le sidem (Ziziphus mauritiana). 

Ce sont des fruits abondants dont la valeur thérapeutique est cependant largement méconnue. Riches en vitamines C et A, ils sont non seulement un apport nutritionnel très intéressant, mais ils sont aussi réputés antiinfectieux, efficaces notamment contre les otites et les furoncles.  


Résultat de recherche d'images pour "pomme du cayor"
Fruits du new

A l'Hôpital Traditionnel de Keur Massar, nous proposons l'Extrait SDM indiqué contre les troubles gastriques en général, et, en particulier, contre le manque d'appétit, les coliques et l'amaigrissement.

Il est obtenu en mélangeant le sidem avec les fruits astringents du new (Neocarya macrophylla) ou pomme du Cayor et ceux du badamier, le guerte toubab ( Terminalia catappa) qui sont un pansement gastrique.

L'Extrait SDM est, en outre, un antidouleur. Il peut être conseillé aux femmes ayant des soucis de conception.